Congo 1960

Le 30 juin 1960, le Congo devient indépendant après plus de 80 ans de colonisation. Joseph Kasavubu est élu Premier Président du Congo et Patrice Lumumba en devient le Premier Ministre.
Voulant asseoir le plus vite possible leur pouvoir, les autorités congolaises décident de remplacer les officiers belges commandants la Force Publique, par des officiers congolais. Ce que refuse le Général Janssens alors à la tête de la Force Publique.
Une rébellion éclate parmi les soldats congolais, forçant les Belges à fuir et à se réfugier dans la province du Katanga qui leur est restée favorable.
La situation devient vite incontrôlable. Des rumeurs font état de meurtres, de viols et de génocide.
Dès le 8 juillet, les premiers Belges quittent le Congo. Le Gouvernement belge décide d’intervenir en envoyant des troupes pour assurer la sécurité de ses ressortissants.
Le 10 juillet, le 1er bataillon de soldats belges atterrit au Katanga, bientôt rejoint par des compagnies de marche formées par d’autres unités.
Ce sont ainsi environ 10.000 soldats qui procèdent à l’évacuation de 40.000 ressortissants dont beaucoup ne reviendront jamais au Congo.
Sous la pression des Etats-Unis et des Nations Unies, les troupes belges sont remplacées fin août par des casques bleus originaires de différents pays africains,de l’Irlande et de la Suède.
Cinquante-huit de nos soldats perdent la vie au cours de cette période particulièrement troublée de l’Histoire du Congo.