Rwanda - Burundi 1960

Une des conséquences du traité de Versailles qui impose à l'Allemagne la perte de ses colonies, est la mise sous mandat belge du Ruanda-Burundi.En 1959, la monarchie Tutsi, pourtant appuyée par l'administration belge, est renversée causant la mort de milliers de Tutsis.
En septembre 1961, sous le contrôle des Nations Unies, l'indépendance est proposée au pays. Le 1er juillet 1962, les deux territoires sont scindés en deux Etats indépendants : le Ruanda  et le Burundi sont nés.
Cependant, le déplacement des différentes ethnies, organisé durant des années va générer des troubles aggravés par une gestion inefficace et corrompue de la politique qui perturbe encore plus le bon fonctionnement du Ruanda.
En 1973, le Général Habyarimana devient président du Ruanda à la suite d'un coup d'état.  Il s'oppose au retour des populations déplacées dans les années 1960 ne faisant qu'alimenter les rancoeurs de celles-ci.
Une première tentative de renversement de son gouvernement est avortée grâce au soutien des troupes zaïroises, françaises et belges.