FRNL

Convertir en PDF Version imprimable

Ex-Yougoslavie Croatie

De 1943 à 1992, la Yougoslavie est une république fédérale. Le pays est alors dirigé par un leader communiste, indépendant de l’Union Soviétique, le maréchal Tito.
A la mort de Tito en 1980, le pays s’effrite, petit à petit. Ce déclin s’accélère encore avec la chute du communisme et va de pair avec plusieurs guerres (civiles) entre les différentes ethnies.
Presque toutes les provinces de la Yougoslavie deviennent des Etats indépendants. Seul la Serbie et le Monténégro constituent encore un seul Etat jusqu’au 3 juin 2006. Après cette date, le Monténégro se sépare de la Serbie.
Les Nations Unies votent le 21 février 1992 la résolution 743 avec comme objectif d’ériger une mission du nom de ‘UNPROFOR’ (United nations Protection Force). Celle-ci doit jeter les bases d’une bonne entente entre les différentes parties yougoslaves.

La Belgique envoie un bataillon complet de Casques bleus en Yougoslavie sous le nom de ‘BELBAT’ entre avril 1992 et 1997. Ils travaillent avec des militaires russes dans le secteur Est (Baranja).  Pour la première fois en 50 ans, la Belgique envoie des troupes qui travaillent sans relâche pendant six mois d’affilée au cours d’une mission à l'étranger.

Les militaires belges arrivent le 7 avril 1992. Ils doivent faire preuve de beaucoup de diplomatie pour ne pas entrer en conflit avec l’Armée locale. C’est l’époque de la mise en place des ‘checkpoints’, points de départ pour les patrouilles.

Le 15 janvier 1998, c’est la fin des opérations BELBAT. Pas moins de 14.000 militaires belges se sont relayés dans cette région fort agitée et peu sécurisante, hormis quelques incidents mineurs des différents conflits. Grâce à l’engagement des troupes belges, la transition de la Baranja des mains des Serbes vers celles des Croates se passa sans encombres.

Même si l’endroit ne fut pas complètement exempt de dangers, il fut l’un de ceux les moins perturbés de toute la Yougoslavie.

 
Design by BYTES AND COM